Hello, une mise à jour concernant le matériel photo et vidéo.

Un extrait de la page…

« Vous avez décidé de visiter l’un des endroits les plus inaccessibles de la planète, il semble inconcevable de partir sans emporter dans ses valises de quoi rapporter des souvenirs pour en faire profiter vos proches. Après 9 mois passés dans cet environnement, je commence à avoir une petite idée des choses importantes à prendre en compte.

La première, considérer que tout ce que vous emporterez ici est du « consommable » en effet pour certaines raisons évidentes (entre autres le froid) et d’autre qui le sont bien moins (la faible pression, l’électricité statique, et certaines lois occultes dont je n’ai pas encore percé le secret) le matériel électronique souffre. Il est évident que le taux de panne dans et hors de la station est supérieur à celui que vous pouvez rencontrer sur les pavés parisiens.

Quels sont vos objectifs : Je dirais que c’est la première chose à déterminer. En effet, rien ne sert d’emporter 20kg de matériel fraichement acheté si vos seules aspirations sont quelques paysages et des photos de la vie de tous les jours. Dans ce cas un compact numérique adapté sera votre plus fidèle ami. Si vous passez par DDU avant d’aller sur Concordia il vous permettra sans aucun problème d'immortaliser les manchots et les oiseaux présents sur l’ile aux pétrels. Les animaux sont tellement peu farouches qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un zoom de grande capacité. Un manchot Empereur de bonnes familles se laisse approcher à moins de 10m sans aucun problème, quant aux Adélie, il faut parfois les pousser un peu pour se frayer un chemin sur la banquise… Les phoques de Weddell sont des nounours attendrissants que seul un météore s’abattant sur eux les pousseraient éventuellement bouger de quelques mètres. Préférés donc une focal minimum grand angle pour les paysages magnifiques et qui en intérieur sera toujours avantagée dans des espaces restreints pour des vues générales. »

La suite c’est ici…