Hivernage Station Concordia DC4 2008

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 20 octobre 2008

Le retraitement de l’eau à Concordia ou voyage dans l’infiniment petit

Hello, une petite vidéo pour vous montrer notre centrale de retraitement des eaux grises. Nom de Code GWTU pour Grey Water Traitement Unit, injustement (ou pas) surnommée « la blonde » pour sa capacité à changer d’humeur sans prévenir. (je n’ai rien contre les blondes bien entendu c’est de l’humour). En effet bien qu’extrêmement efficace en recyclant plus de 80% de nos eaux grises (vaisselle, sanitaire, lave-linge) elle nécessite un long apprentissage, un soin de chaque instant et des réglages permanents pour en tirer la quintessence. Elle est aussi la cause de tracasserie pour la gent féminine qui côtoie Concordia, car pour fonctionner correctement certains produits d’entretien corporel sont strictement interdits. Les après-shampoings, démêlants, colorants (et décolorants) et autres sont persona non grata ici. C’est pourquoi le shampoing et le savon sont fournis, et que les produits d’entretien sont spécifiquement choisis En effet certaines substances comme le chlore ou l’ammoniac sont néfastes pour les membranes de filtration. Comment cela fonctionne. Il se peut que j’utilise des abus de langages ou bien des approximations pour rendre l’explication accessible. Les scientifiques et spécialistes des technologies membranaires m’ excuseront. Au cas où je serais trop loin de la vérité, toutes compléments d’information ou rectification sont la bienvenue.

Les eaux « grises » passent à travers plusieurs étages de filtration, le premier étant une filtration « grossière » pour enlever les plus grosses particules. Puis ensuite le système fait appel à trois types de filtrations utilisant des procédés membranaires. L’ultrafiltration, la nanofiltration et l’osmose inverse qui sont utilisées dans le retraitement de l’eau à Concordia

En gros on peut considérer les membranes comme des étages dont la perméabilité est différente en fonction des milieux qu’elles rencontrent et de la taille des particules contenue dans ces milieux. Différents principes sont mis en œuvre (de façon isolée ou bien combinée). Comme la diffusion à travers la membrane. Dans ce cas l’espace qui sert à la diffusion se réduit aux interstices entre les molécules constituant la membrane, l’ordre de grandeur est le dixième de nanomètre (echelle atomique) l’autre grand principe est le passage à travers des pores (un peu comme un tamis, dont les « trous » seraient de l’ordre de 10 à 100 nanomètres)

La combinaison de l’ultrafiltration, de la nanofiltration et de l’osmose inverse permet sans adjonction de produits chimiques de purifier une eau chargée en polluants et infectée de virus ou bactéries

Concernant la taille des particules stoppée par les membranes, quelques exemples Pour rappel : 10-6 mètre >1 micromètre > 1 million de fois plus petit qu’un mètre, 10-9 mètre >1 nanomètre > 1 milliard de fois plus petit qu’un mètre, on s’approche de la taille des atomes

Pour la microfiltration 10-6 mètre (micro-organisme comme les bactéries, poussières, farines)

Pour l’ultrafiltration 10 -7 à 10-8 mètre (les virus, fumée de tabac)

Pour la nanofiltration 10-9 mètre (certaines molécules)

Osmose inverse 10-10 mètre (les ions, sels minéraux, sucres)

En fonction des étages, différentes pressions sont mise en œuvre allant de 1 à 5 bars pour la microfiltration à parfois 80 bars pour l’Osmose inverse. (Plus la membrane est « dense », plus la pression différentielle doit être importante).

En ayant une pression supérieure au circuit de « sortie » dans le circuit « d’entrée » de la membrane, l’eau chargée agit comme un « piston » qui « force » le passage dans la membrane. Ainsi donc, on se retrouve avec un circuit d’eau « filtrée » qui à passé la membrane, et un circuit d’eau de plus en plus chargé qui contient les éléments qui ne passent pas la membrane. L’eau filtrée est alors dirigée dans l’étage suivant pour y subir un processus identique (mais dont le type de membrane permet d’aller encore plus loin dans la filtration). Le résidu, trop « chargé » ne passant pas dans la membrane est rejetée et fait partie des 20% de déchets.

Il existe plusieurs technologies mises en œuvre en fonction du type de filtration et des performances recherchées Les membranes peuvent être du type organique ou minéral. Poreuse ou denses… et leurs caractéristiques principales sont le débit de filtration (le terme exact étant permeation), la sélectivité, leurs résistances (chimique, mécanique, thermique) et la durée de vie.

Le système utilisé à Concordia est un prototype appartenant à l’ESA dont la mise est œuvre et l’étude est destiné à concevoir dans le futur un système complet de retraitement des eaux grises et noires (eaux fortement chargées issues des WC ou à forte teneur en polluant) utilisable pour les longs voyages spatiaux. Dans quelques années, le module de traitement des eaux noires sera installé dans la station, pour le moment ces « déchets » sont rapatriés pour être traités de façon traditionnelle. Des analyses approfondies sont effectuées par le médecin ESA de l’hivernage de façon très régulière afin d’évaluer la qualité de l’eau. Pour en boire régulièrement (bien que ça ne soit pas le but), on peut dire qu’il ne reste parfois qu’une légère odeur, mais aucun gout particulier. On peut donc supposer que les molécules responsables de certaines odeurs sont infiniment petites. (si un chimiste peut confirmer ;) )

Pour finir, la station consomme environ 550m3 par an. Le recyclage est donc indispensable. Le fondoir d’une capacité d’environ 7m3 ne servant qu’en complément des 20% d’eau non recyclable et pour l’eau de boisson, qui elle provient uniquement de la fonte de la neige récoltée dans la zone propre et filtrée de façon conventionnelle par passage dans un filtre à 20µ. Une réserve d’eau potable (des cuves extérieures) assurent à la station plusieurs semaines de survie en cas ce panne du fondoir, de la chargeuse (qui sert à remplir le fondoir de neige) ou bien lors des fortes consommations lors de campagne d’été. Voilà pour ces quelques informations, laissons Fabrizio nous présenter son bébé qu’il maitrise parfaitement. La vidéo, c’est ici.

Erick

Les réserves d'eau.

caisson protégeant les tuyaux d'alimentation.

Le fondoir

Fabrizio devant les premiers étages de filtration

les étages d'osmose inverse

Je n'y avait pas pensé...

Conversation avec mon copain Bernard… En y réfléchissant, on est quand même bien loin de tout ici c’est vrai….

Bernard dit : t'es quand même le copain le plus paumé que j'ai en ce moment erick dit : mdr erick dit : c'est la phrase du jour Bernard dit : et de loin erick dit : ha bha , pour battre le record... erick dit : à part l'ISS je vois pas trop là Bernard dit : l'ISS elle passe à 350 km de ma maison Bernard dit : pas toi erick dit : ha oui erick dit : mdrrrrrrrr erick dit : je n'y avais même pas pensé Bernard dit : et on rentre de l'ISS en 1 heure erick dit : ha bha oué…

CQFD…

Erick

samedi 11 octobre 2008

Lecture des vidéos

Hello,

IL semble que la lecture des vidéos ne fonctionne pas toujours très bien, pour améliorer les choses, il faut cliquer sur le titre de la vidéo qui sert de lien et pas sur le bouton "lecture", ça marche bien mieux.

voilà, désolé pour les ennuis

Erick

Un travail reposant...

Hello, Dans la série, le boulot ici c’est pas comme en France, une vidéo d’un changement d’alimentation de CCD (qui a cramé deux jours avant et à donc dû être remplacée par une alim de PC modifiée La couette nous aura bien sauvé la vie tout l’hiver pour accéder aux électroniques de gestion des manipes Comme on dit ici, il faut parfois être inventif et se sortir les doigts… Inventif, pour la couette, inventif pour l’alimentation… On va finir au concours Lépine l’an prochain ;) Juste comme ça, c’était le 15éme démontage de la caméra ou de l’un de ses éléments en une semaine…

Bonne journée

Erick

La vidéo c'est ici...

vendredi 10 octobre 2008

Carnet noir à Progress Station

Hello, Malgré tout le bonheur que procure ce continent, et la beauté du lieu il arrive parfois que la réalité nous rappelle que nos vies ici sont parfois fragiles et en sursis. En effet, il est arrivé ce matin dans nos boites mails, un message pas très réjouissant, nos amis de la station côtière Russe Progress ont vécu un grave incendie dans la nuit du 5 octobre. Les causes ne sont pas déterminées. L’intégralité des bâtiments d’habitation a été détruite et sur les 29 habitants, une personne à disparue et deux personnes blessée. Les travaux de sécurisation et de nettoyage du lieu sinistré on débuté dès le 7 octobre afin de retrouve le corps de la personne manquante. Les hivernants ont trouvé refuge dans les anciens locaux qui ont servi durant la construction de la base qui date de 1991. Les vivres, le matériel médical et les vêtements ont été sauvés. Leurs vies ne sont donc pas en danger. La vie à repris dans la station afin de faire face au mieux à ce désastre. L’ensemble de l’informatique a été détruit, mais la VHF et les téléphones iridium leur permettent de garder un contact journalier avec les stations de Vostok et de Mirny. L’ensemble des hivernants de la station progresse remercie pour leur aide et leur soutien leur collègue chinois de Zhongshan station située a 1,5km de la. L’évacuation de la station se fera début décembre, et au cas leurs situations s’aggraveraient un avion serait envoyé courant novembre. Cette information nous est parvenue aux Instituts polaires l’intermédiaire de Valery Lukyn un des responsables du programme Antarctique russe. Dès que nous avons appris la nouvelle, nous avons aussitôt envoyé un message de soutien et d‘amitié à nos amis. Nous avons la chance d’avoir une station très confortable et nous pensons aux conditions de vie que connaissent maintenant les 28 hivernants et surtout à la famille de la victime.

voici une des rares photos de la station avant le sinistre. (merci à André Le Coroller pour l'image)

Hannes Grobe, Alfred Wegener Institute

À bientôt

Erick

Gros couic a jamais froid…

Ça se passe de commentaire… après comment voulez vous que l’on demande aux instituts les meilleurs bottes "grand froid" de l’univers… Enfin bon c’est gros Seb, ont y peut rien, on l’aime comme ça ;)

Bises à Amandine ;) promis il revient bientôt le Seb

la vidéo, c'est ici...

Erick

P.S. si vous désirez envoyer un don pour que l'on puisse payer une paire de pompes à gros seb... c'est ici

Enlever deux vis, c'est facile...

Hello, une petite vidéo pas très passionnante je l'avoue afin de vous montrer le bonheur que l'on au moment d'enlever deux vis (ou souvent plus) sur un équipement. la caresse du vent sur les sous gants est un plaisir, que dis-je, une jouissance extrême que seul ce lieu peut vous procurer.

Les images, c’est ici… (Mais je vous préviens c’est pas très fun comme vidéo).

Erick

mercredi 08 octobre 2008

La réfection du stock +4°

La station dispose de plusieurs stocks de nourriture, du –20 au +20 en passant par le + 4°

Tous disposés au second étage du bâtiment bruyant (sous la cuisine).

Notre stock +4 n’avait jamais été terminé depuis la construction, c’est pourquoi Fabrizio et le DOC, se sont pris de passion pour la pose de tôle inox sur l’ensemble du sol. Après une semaine de travail acharné (sous assistance médicale pour Fabrizio car le rythme d’enfer (7h30, 20h) imposé par le DOC ayant failli lui être fatal, c’est au tour de l’équipe rangement et aménagement de réorganiser le stock.

Montage d’étagère, inventaire, nouvelle organisation des vivres... Durant plusieurs jours l équipe s’est affairée afin de rendre l’endroit convivial et chaleureux (oui bon 4° quand même la chaleur).

L’ambiance et la bonne humeur des participants a rendu la chose ludique (comme à l’habitude lorsque vous collez deux astros au milieu de technicien de talent !!!).

Un grand moment de l’hiver qui montre une fois de plus que l’ambiance dans la station est au beau fixe, même après 10 mois de vie commune.

Et encore Bravo à Fabrizio et au DOC pour avoir découpé, percé, posé de la tôle durant une semaine.

Erick

Clin d'oeil à mon Ami Pierre le photographe

hello,

Un petit Message pour remercier l’ami Pierre de passer mes images sur sa page Flickr Pierre, avec qui j’ai travaillé de longues Années chez AOL est un passionné de photo. Avec lui pas de matériel lourd et encombrant, ce qui compte c’est l’instant, et la spontanéité dans ses clichés. D'ailleurs, c’est un peu grâce a lui que je me suis converti au compact, l’ayant a son image toujours sur moi ce qui ne permet de louper aucune occasion. (et encore plus ici).

Bravo Pierre pour tes superbes images, et un grand merci pour ton soutien et pour tous les messages sympas qui m’ont accompagné au long de l’hiver.

La page Flickr de Pierre c’est ici .

N'hesitez pas à aller jeter un coup d'oeil.

à bientôt

Erick

Ce à quoi il faut penser pour venir hiverner

Un petit guide d'informations sur les choses utiles à mettre dans ses valises... En voici un extrait, le reste est dans le guide de l'hivernant...

"Ce qu'il ne faut pas oublier, et quelques conseils sur le matériel présent à la base:

Passer une année à 6000km du premier supermarché peut laisser apparaître à première vue une certaine angoisse, surtout au moment de préparer ses malles.Comment faire pour ne rien oublier?.

Dans mon cas, la confirmation de mon départ a eu lieu environ 1 mois avant celui, et j’ai eu 15 jours pour préparer mes malles.Forcement l’idée d’avoir à renter une année de sa vie dans 3 malles de 45kg est au premier abord pas très naturel.Une solution faire des listes !!! J’avais décomposé en thèmes. Loisir, vêtements, produit de beauté, Astronomie et informatique. Photo/vidéo Les loisirs

Côté loisir, ça a été vite réglé, quelques bouquins, des disques durs pleins de films et de musique et des DVD. De toute façon, soyons clair, à Concordia on a pas vraiment le temps d’avoir des loisirs, c’est le constat après maintenant 9 mois de présence il est impossible de s’ennuyer et a par bosser et bien vous pouvez aussi bosser… Il n’est même pas sérieux (du moins pour les astros et les tech les autres ayant moins d'imprevus) de penser réellement prendre une semaine pour la mid winter, sous peine de ne pas arriver à remonter la pente avant plusieurs semaines ensuite. . Je n’ai pas touché une seule fois les bouquins (et de toute façon, la bibliothèque est déjà bien fournie). Seuls la musique et les films ont été utilisés. Pour les films c’est assez sympa de se coller à plusieurs dans la salle vidéo après le repas du soir, et avant d’aller travailler pour certains. C’est en gros les seuls moments de détentes que l’on s’est offerts cette année. N’hésitez pas à emporter des séries qui permettent aussi quand vous avez envie d’être tranquille dans votre chambre, ou bien pour les astro de lâcher de temps en temps l’étoile guide d’une manip (en activant toutefois l’alarme !!!) et de faire autre chose. Sur la base il y a déjà une bonne vidéothèque, mais gard aux pannes de PC ou de disques (par deux fois cette année nous avons perdu 500GO de vidéos).

Les séries / films en DVD ont le gros avantage en utilisant les sous-titres et les différentes langues pour ceux qui le désirent d’aider garder le contact avec une langue étrangère. Cette année nous sommes plusieurs à avoir révisé ou perfectionné notre anglais de cette façon. Côté musique, de nombreuses chaines hifi sont dispo dans la base, et la salle de sport raisonne chaque jour au son des musiques de chacun. Le casque est indispensable, car dans le bâtiment calme seul les ronronnements de la ventilation ou le ronflement du voisin sont tolérés à toute heure du jour et de la nuit. N’hésitez donc pas à investir dans un bon produit confortable si vous souhaitez l’utiliser pour regarder des films dans votre chambre. Les oreillettes sont souvent agressives à la longue, mais parfois certaines personnes ne supportent pas les casques fermés. Le must, les oreillettes de la marque Boose (comptez toutefois environ 100€) ou bien celle des Ipods donc la qualité et la résistance sont étonnants. Une rallonge jack permet de ne pas être ennuyé par un câble trop court et à l’immense avantage de ménager la prise ce votre PC en cas de branchements débranchements réguliers. Éventuellement pour la rubrique loisir, des déguisements et du maquillage sont parfois intéressants pour compléter une soirée. Même si l’on a pas trop fait la fête cette année, ça fait parfois du bien de se lâcher un peu. Par contre pour ceux qui apporteraient des cours ou autres moyens de tortures cérébrales, Concordia rend "con ", les capacités de réflexion et de mémoires semblent être bien altérées et l’on a du mal à se concentrer sur des problèmes compliqués durant une longue période. Le manque d’oxygène réduit les capacités physiques et intellectuelles.

Et pour ceux qui pensent faire de nouvelles choses ici, et bien, pour en avoir parlé avec les autres, nous sommes au mois d’octobre et la plupart des grands projets de chacun sont resté soit à l’état de projet, soit inachevés, le temps, la concentration et la surdose de travail sont les excuses qui reviennent le plus souvent. Concodia n'est définitivement pas un endroit fait pour s'amuser..."

la suite c'est ici

Les réserves de rations

Il y a ceux qui cuisinent

Et ceux qui grattent… Et oui après avoir rangé le stock, certaines denrées en quantités trop importantes on été rapatriées au camp d’été afin de libérer un peu de place. Une fois de plus Seb, Patrick et Fabrizio se sont retrouvés face à un léger obstacle, a savoir une tente enneigée par les récents « coups de vents » Après avoir grattés un bon moment, ça ne sont pas moins de 500kg de nourriture qui ton été rangés dans la tente. C’est tentes sont des réserves de secours nous permettant de survivre au camp d’été en cas d’incendie ou de gros dégâts. Et parfois ont y retrouve des trésors Hein Patrick ? ;) (encore merci, mon foie te le rendra !!!)

La vidéo, c’est ici

Erick

loisirs en cuisine

et en vidéo ;)

Le samedi après midi, entre ménage, poubelle, et astro Zalpha aime bien squatter le labo de pâtisserie pour le bonheur de tous. En effet dimanche est le jour de petits pains au chocolat, croissants fourrés et autres pains au lait.

Merci Zazoo !!!

la vidéo, c'est ici

Erick

mardi 07 octobre 2008

Utilisation d'un EOS 40D commandé par un PC

Hello,

Une petite vidéo pour présenter l’utilisation de l’appareil photo Canon EOS 40D commandé par un PC, indispensable pour ceux qui désirent s’initier à l’astrophotographie, ou bien tout simplement là photo d’oiseaux ou d’animaux.

C’est ici

A bientôt

Erick Bondoux

c'est ici

vendredi 03 octobre 2008

Fin d'hivernage pour la dameuse.

Le grand jour est arrivé, le thermomètre affichant –45° c’est le moment de sortir la dameuse (l KAAS pour les intimes). Après 7 mois passés sous une bâche non loin de la base, l’opération s’annonce des plus périlleuses… (Surtout pour Gros Seb qui se voit déjà passer de bons moments douillets…)

L’affaire a commencé vers 23h le vendredi pour un démarrage aux environs de 14h le samedi.

Le principe de base, coller un chauffage soufflant sous la bâche pour chauffer l’engin, bien entendu un chauffage soufflant à besoin de carburant et de courant pour fonctionner.

Donc dans une benne on colle un groupe électrogène, le chauffage, une lampe témoin pour surveiller depuis la base l’état du groupe et éventuellement tous accessoires ou grigris maraboutisants…

Mise en place du chauffage 23h le vendredi, panne du groupe (et donc du chauffage) 0h30 le samedi, réparation du groupe entre 1h et 3h, remise en service (avec un AR à la base de tout ça bien sûr…) par ce que si le chauffage refroidit, il ne démarre plus donc on rapporte tout a la maison prêt du feu de cheminée.

Nuit calme et tranquille pour gros Seb en surveillant la lampe à 400m de la base, ensuite opération matinale de pelletage (imaginez 7 mois de congères…) et vers 13h (après une ultime panne de groupe) la bâche est retirée !!! les batteries remontées sur l’engin, Gros SEB, vissé dans le baquet Reccaro façon pilote de course, et le coup de clef salvateur fut donné, accueillis comme jamais par le vrombissement des 270 bourrins de la machine infernale !!!

Tout autour, Patrick en train de ramper dans la neige pour tenter de dégager un maximum le passage. Vers 15h, marche arrière Victoire, malgré quelques fuites d’hydraulique, tout semble fonctionner !!!

Bravo à Seb et Patrick pour ce démarrage en fanfare !!!

P.S.

Noter une fois de plus l’équipement « grand froid » podologique de gros Seb…

Le matèriel photo et vidéo en Antarctique.

Hello, une mise à jour concernant le matériel photo et vidéo.

Un extrait de la page…

« Vous avez décidé de visiter l’un des endroits les plus inaccessibles de la planète, il semble inconcevable de partir sans emporter dans ses valises de quoi rapporter des souvenirs pour en faire profiter vos proches. Après 9 mois passés dans cet environnement, je commence à avoir une petite idée des choses importantes à prendre en compte.

La première, considérer que tout ce que vous emporterez ici est du « consommable » en effet pour certaines raisons évidentes (entre autres le froid) et d’autre qui le sont bien moins (la faible pression, l’électricité statique, et certaines lois occultes dont je n’ai pas encore percé le secret) le matériel électronique souffre. Il est évident que le taux de panne dans et hors de la station est supérieur à celui que vous pouvez rencontrer sur les pavés parisiens.

Quels sont vos objectifs : Je dirais que c’est la première chose à déterminer. En effet, rien ne sert d’emporter 20kg de matériel fraichement acheté si vos seules aspirations sont quelques paysages et des photos de la vie de tous les jours. Dans ce cas un compact numérique adapté sera votre plus fidèle ami. Si vous passez par DDU avant d’aller sur Concordia il vous permettra sans aucun problème d'immortaliser les manchots et les oiseaux présents sur l’ile aux pétrels. Les animaux sont tellement peu farouches qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un zoom de grande capacité. Un manchot Empereur de bonnes familles se laisse approcher à moins de 10m sans aucun problème, quant aux Adélie, il faut parfois les pousser un peu pour se frayer un chemin sur la banquise… Les phoques de Weddell sont des nounours attendrissants que seul un météore s’abattant sur eux les pousseraient éventuellement bouger de quelques mètres. Préférés donc une focal minimum grand angle pour les paysages magnifiques et qui en intérieur sera toujours avantagée dans des espaces restreints pour des vues générales. »

La suite c’est ici…

les manchots de DDU...

Hello, après une longue absence pour cause de « trop de choses à faire » je reviens avec une petite vidéo que j’avais en carton, prise lors de mon passage à Dumont d’Urville en janvier. Je vous laisse apprécier le calme des Empereurs…

À bientôt

la vidéo c'est ici...

Erick