Coucou

Une petite vidéo ici sur notre dernière soirée gastronomique...

Le samedi soir est généralement réservé à une soirée spéciale. Giorgio alterne pizza, repas à thème et soirée gastronomique. Autant vous dire qu’à chaque occasion c’est un festival de saveurs qui nous attend. C’est aussi une occasion pour moi de vous faire partager un petit peu de l’ambiance qui règne en cuisine et à table durant ces « durs » moments. En rôle de commis de cuisine et à la plonge cette fois-ci, Fabrizo. Les serveurs, Riccardo, le Doc (avec sa belle chemise blanche) et Daniele en chemise noir. C’est aussi un moment privilégié ou Giorgio nous fait partager ses secrets de cuisines. Pour qui veut apprendre la cuisine quoi de mieux qu’un chef en cours particulier !!!

Rappelons que Giorgio a une particularité, il rêve ses plats la nuit. C’est pourquoi beaucoup de ses spécialités sont uniques et surtout nous assistons parfois aux évolutions successives d’une nouvelle recette. Comme le dit si bien le chef « c’est la version 1, mais on peut améliorer !!! » je ne vous raconte pas version 3 c’est en général un délice, car accommodé aux gouts de chacun quand c’est possible. C’est d’ailleurs une autre de ses qualités, depuis le premier jour Giorgio a mémorisé les gouts et préférences de chacun et quasiment chaque repas comporte une touche spéciale pour faire plaisir. La cerise sur le gâteau, c’est le chocolat maison… Régulièrement en fin de repas, un chocolat surpris géant pointe le bout de son nez, fourré à la marmelade, garnie de brioche et de raisins, aux fruits, ou riz soufflé, parfois en forme triangulaire gavée de nougatine, ou bien version after eight géant et j’en passe. Un vrai délice et un plaisir partagé par tous. Sur le plan de la gestion des stocks, toutes ses qualités ont un autre intérêt, il est rare que les plats restent et il y a très peu de déchets.

Voilà donc en quelques mots le bonheur culinaire que nous vivons à chaque repas, certain on hivernés plusieurs fois sur l’ensemble des terres australes, et confirment volontiers que nous avons certainement la meilleure table de l’Antarctique…

Erick