mercredi des tomates aussi...

Comme vous le savez (ou pas..) le fruit végétal qui pousse issue de la terre ne pousse pas en Antarctique, non seulement les conditions ne sont pas vraiment adaptées, mais surtout c'est interdit (enfin, l'importation et la culture en terre de tout ce qui pousse est interdit par les traités de l'antarctique et de Madrid)., la culture hydroponique est en test dans certaines bases côtières.

Comme vous le savez aussi en dehors de ma personne, l'être humain est plutôt du genre omnivore et savoure à grandes dents le végétal, fruit ou légume frais.

Donc inévitablement quand on se retrouve coincé durant 1 an à 4000 kms du premier truc qui pousse, l'homo sapiens Antarcticus de base fut bien dépourvu quand la fin du stock fut venue ou bien quand la pourriture fut rendu... (ce qui arrive en moyenne 2 semaines après l'arrivée du dernier RAID...

En effet après 3 semaines de voyage le « frais » comme on dit ici, n'est pas fort vaillant. À la grande déconvenue de Giorgio le chef et des camarades de galère...

Deux solutions, s'empiffrer (pour les autres !!!, moi jamais) de salades, et autres tomates durant une semaine matin midi et soir, ou bien ruser !!!

La décision fut prise à l'unanimité par Giorgio, nous aurons des fruits tout l'hiver !!! (malheurrrrrrrrrre !!!!!!!!!!'$*$[\\^\^\^\^@@^ »#{[||[{[|\|\|`_==+)

Vers 17h et ce, durant une semaine la douce voix pas du tout incitante de Giorgio retenti dans les haut-parleurs de la station avec le même message d'un bel accent italien « Il faut de l'aide en couisine, venez m'aider, aller aller on ne vas jeter les frouits!!! »

Et là pour le bonheur de notre chef bien aimé (grand chef !!!)... nous voici (sur la photo Daniele et moi ) à éplucher et trier des kiwis et autres vilénies pour les rendre aptes à la congélation !!!

Me faire éplucher des kiwis à moi... pour une fois que j'avais trouvé un endroit où l'on ne risque pas de croiser un végétal dans le frigo !!!!

(bon les kiwis passent encore, mais les tomates, ça jamais !!!)

Enfin, un très bon moment collégial passé avec les copains les mains dans les kiwis....

A bientôt

Erick